CES FEMMES-LA
search
  • CES FEMMES-LA
  • CES FEMMES-LA

CES FEMMES-LA

62,00 ₪
Aucune taxe
Quantité
Derniers articles en stock

 

Paiement sécurisé

 

Livraison offerte à partir de de 400₪ d’achat

 

Deux arrivages par mois

Description :

« Personne n'avait jamais entendu un tel rugissement. Personne n'avait jamais vu ça : les jeunes, les vieilles, les vierges, les prostituées, les amoureuses, les musulmanes, les Africaines, les Asiatiques, les échevelées, les tondues, les sévères, les robes rouges, les pantalons noirs, les beautés, les disgraciées, les en fauteuil, les béquillardes, les sirènes, les gorgones, les talons hauts, les chaussures basses, les myopes, les lunettes noires, les battues, les battantes, les voilées, les seins nus, les callipyges, les hurleuses, les timides, les grandes, les petites, les révoltées, les rebelles, les révolutionnaires...
Elles étaient le chaos, l'insurrection. »

À travers une multitude de destins individuels, l'auteur de La Tour abolie et de La Brigade du rire capte la puissance d'une action collective. Épique, politique et humaine : une fresque visionnaire.

Une écriture savante, qui prend les apparences de la simplicité. L'Express.

Notes Biographiques :

Gérard Mordillat, écrivain et cinéaste, a publié de nombreux romans, parmi lesquels Vive la Sociale !, L'Attraction universelle, Les Vivants et les morts (Prix RTL-Lire 2004), Notre part des ténèbres, La Brigade du rire, La Tour abolie ainsi que plusieurs essais dont récemment Les Lois du capital. Il a réalisé pour le cinéma de nombreux films dont Vive la Sociale ! (prix Jean Vigo) Cher frangin, En compagnie d'Antonin Artaud, Paddy, Les Vivants et les morts (adapté de son roman) ; et pour la télévision collaboration avec Jérôme Prieur, les célèbres séries pour Arte « Corpus Christi », « L'origine du christianisme », « L'Apocalypse » et « Jésus et l'islam ». Il est par ailleurs un complice de toujours des « Papous dans la tête » de France-Culture et de « L'Épingle du jeu ». 
chat Commentaires (0)
Aucun avis n'a été publié pour le moment.